Installé le jeudi 12 novembre 2020, le chef d’antenne du Fonds national d’Insertion Jeunes devra faciliter et accélérer le processus de financement des projets des jeunes promoteurs camerounais.
Jean-Pierre Ndjeng Bisse est le nouveau chef d'antenne du Fonij dans la région du Littoral
- Advertisement -

Installé le jeudi 12 novembre 2020, le chef d’antenne du Fonds national d’Insertion Jeunes devra faciliter et accélérer le processus de financement des projets des jeunes promoteurs camerounais.

C’est un jeune ambitieux qui est installé dans ses nouvelles fonctions ce jeudi 12 novembre 2020. Pour relever les nombreux défis posés sur sa table, Jean-Pierre Ndjeng Bisse reçoit l’onction du délégué régional du ministère de la Jeunesse et de l’éducation civique du Littoral, Terrestra Nang Jacques Adelain. La cérémonie d’installation du nouveau chef d’antenne régional du Fonds National d’Insertion Jeunes (Fonij) dans la région se déroule au siège de l’Enfance joyeuse du Cameroun à Bonanjo.

Conseiller  de jeunesse et d’animation, Jean-Pierre Ndjeng Bisse devient ainsi le  nouveau patron des lieux à 36 ans seulement. Le jeune cadre du ministère de la Jeunesse et de l’éducation civique assure ce poste cumulativement avec ses fonctions de chef du Centre Multifonctionnel et de Promotion  des Jeunes (CMPJ) de l’arrondissement de Douala 3e.

Lors du rituel d’installation, le délégué régional du Minjec lui fait une série de recommandations. Pour faciliter sa mobilité sur le terrain, Jean-Pierre devra beaucoup collaborer avec le délégué régional et les délégués départementaux. Il lui est conseillé d’avoir un regard d’ensemble. Ses fonctions s’étendent sur 35 structures, reparties dans les 33 arrondissements du Littoral. Ndjeng Bisse est également invité à travailler en étroite collaboration avec les partenaires ( micro-finances et institutions financières ) qui accompagnent le Minjec dans la mise en place des financements, tout comme les prestataires qui livrent aux jeunes les matériels sollicités . Dans le même ordre d’idée, il est aussi conseillé au chef d’antenne de veiller à l’installation, au suivi et à l’accompagnement des jeunes bénéficiaires des financements pour leurs projets.  Il doit surtout veiller à ce qu’ils remboursent leurs crédits dans les délais requis.

Challenge

Le jeune promu est conscient des défis qui l’attendent. Parmi ses premiers chantiers, l’accélération puis l’opérationnalisation du Plan triennal spécial jeunes dans les départements du Moungo, de la Sanaga-maritime, du Nkam et du Wouri. Autre mission, veiller à ce que les jeunes bénéficiaires du Plan triennal spécial jeunes 2017-2018 qui sont en attente des financements, soient rapidement pris en charge.

Rappelons que le Fonij a pour mission de mobiliser tous les jeunes des zones rurales et urbaines  en partenariat avec les autres programmes à l’instar de l’Observatoire national de la jeunesse, le Programme national de volontariat et les structures rattachées déconcentrées. L’organisme contribue à la mise en forme des business plans, des plans de décaissement des fonds, le suivi, l’installation et l’accompagnement des jeunes. C’est également un instrument destiné au financement et l’accompagnement des jeunes promoteurs en auto-emploi. La structure est aussi chargée de la promotion d’un environnement propice à l’insertion socio- économique des jeunes camerounais.

Didier Kieretu

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here