Ahmadou Wadiri empoche 15 000 euros
- Advertisement -

La cérémonie de remise des prix aux vainqueurs de la 4ème édition du Prix Pierre Castel Cameroun a eu lieu vendredi 2 juillet 2021 à Bonapriso.

A 44 ans, il décroche la somme de 15 000 euros pour son projet portant sur la production du riz à Yagoua. Le promoteur de la coopérative Coop-CA TPA installé dans  l’Extrême-Nord du Cameroun, est un biologiste de formation. “Je suis biologiste de formation. Lorsque j’ai posé mes valises à Yagoua en 2013, j’ai décidé de travailler sur le riz. J’ai travaillé sur une variété spécifique, je me suis inspiré de l’expérience que j’ai  eu dans la zone de Valencia en Espagne”, raconte Ahmadou Wadiri à la cérémonie organisée le vendredi 2 juillet à Bonapriso à Douala par le groupe SABC. Le bénéficiaire a reçu son prix des mains de Christophe Eken, président de la Chambre de commerces du Cameroun.

Lute contre le chômage

Le jeune patron a à son actif environ 2500 employés pour s’occuper de  la production du riz Nouria. Riz commercialisé à Yagoua, Douala, Yaoundé et dans plusieurs autres villes du Cameroun. “Nous remercions Pierre Castel qui développe cet écosystème avec les jeunes qui postulent et qui sont ambitieux dans ce domaine. Le Prix Pierre  Castel  met à la disposition des jeunes entrepreneurs un fonds qui permet de les booster pour que ceux-ci puissent être compétitifs dans le domaine de l’agriculture et de l’agroalimentaire”, se réjouit le lauréat de l’édition 2021. Tout conscient que les jeunes entrepreneurs ne peuvent pas y arriver sans le soutient du gouvernement, il formule un souhait: “Il faut que le gouvernement encadre tous les différents acteurs en mettant à leur disposition des semences de qualité, des intrants nécessaires pour booster la production et augmenter le rendement. Aménager les terres disponibles, accompagner les transformateurs et les distributeurs”.

Lire aussi : Ahmadou Wadiri : «90% du riz de Yagoua est exporté de manière frauduleuse vers le Nigéria»

Lancé en 2018, le Prix Pierre Castel concerne 4 pays en Afrique (Burkina Faso, Cameroun, Côte d’Ivoire, République Démocratique du Congo). Il a pour vocation d’apporter la contribution exceptionnelle du fondateur du groupe Castel au développement de l’Afrique par la promotion de l’entrepreneuriat des jeunes engagés dans les domaines de l’agriculture et de l’agroalimentaire, deux filières à forte valeur ajoutée et facteurs de réduction de la pauvreté en Afrique.

Les femmes au contrôle

6 projets sont arrivés en tête au Cameroun cette année. 4 étaient portés par des femmes entrepreneures. Les critères de sélection des vainqueurs du Prix Pierre Castel sont connus d’avance. “Les critères étaient au nombre de 4. A la fois sur la qualité du projet et la qualité d’entrepreneurs. Sur la qualité du projet, on voit les impacts en terme d’emplois et  sociétaux. Sur la qualité d’entrepreneurs, son charisme, son leadership et la façon dont il défend son projet”, rappelle Emmanuel de Tailly, président du jury, par ailleurs Directeur général du groupe Sabc, filiale de la multinationale Castel. La satisfaction du patron de la société brassicole est à son comble: “C’est la 4ème édition et à chaque fois, la qualité du projet et le nombre de personnes sont au rendez-vous. Mais surtout on commence à créer une communauté de bienveillance des gens qui s’entraident, qui se font accompagner et qui partagent leur expérience”, rassure t-il.

Simon Keng

Les 6 vainqueurs du Prix Pierre Castel Cameroun 2021

1er : Ahmadou

Son projet porte sur l’augmentation de l’offre de riz made in Cameroun à travers un cluster de 300 GIC à Yagoua, région de l’Extrême Nord.

2e : Manuela Essomba  

Son projet est une usine semi-industrielle de production d’aliments biologiques

3e : Adeline Simo Simo

Elle arrive en 3e position grâce à son projet portant sur la transformation des graines d’arachides en huile

4e : Laure Chimi

Son projet est une extension d’une usine semi-industrielle de chips d’arachides

5e : Ghislaine Matiedje

Elle décroche le 5e prix avec un projet portant sur une chaîne de valeur écodurable dans les légumes indigènes africains; une porte d’entrée vers le développement agricole durable au Cameroun.

6e : Hippolyte Nozawo

Le jeune entrepreneur arrive en 6e position avec son projet portant sur l’ouverture d’un bar à chocolat Nohi

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here