Le plaidoyer de la corporation a été lancé ce lundi 23 mai à Douala.
Élection au barreau du Cameroun : les candidats de la région du Littoral  sollicitent les suffrages de leurs pairs
- Advertisement -

Le plaidoyer de la corporation a été  lancé ce lundi 23 mai 2022  à Douala.

Les avocats du ressort de la cour d’appel du Littoral forment le plus gros contingent du barreau du Cameroun. Seulement lors de l’ancienne mandature, la région a enregistré 2 membres du conseil de l’ordre sur 1300 avocats. C’est fort de ce constat que les  15 candidats aux fonctions de membres du conseil de l’ordre et un seul au poste de vice-président de l’Assemblée générale ont lancé, un appel de représentation et  mobilisation.

«L’enjeu des élections du 18 juin 2022 est un enjeu de stratégie pour les avocats du littoral. Il faut comprendre que nous avons la force du nombre mais nous avons la force de la faiblesse, de la désorganisation donc c’est un piège dans lequel on ne doit pas tomber.  Aujourd’hui nous avons mis en place cette  plateforme pour  parler  des problèmes rencontrés  par les avocats du Littoral, mais surtout solliciter les suffrages de nos confrères afin qu’au soir du 18 juin  prochain, nous ayons  un grand nombre de représentants de la région  au barreau du Cameroun“, indique Me Minou Sterling, avocat au barreau du Cameroun et candidat aux fonctions de membre du conseil de l’ordre.

Lire aussi : Barreau du cameroun: Maître Suzanne Tam-Bateky, la main de fer dans un gant de velours

Dans un contexte marqué par des arrestations arbitraires et diverses entraves à l’exercice du droit de la défense dans les tribunaux, les hommes en robe de la cour d’appel du littoral estiment qu’il  faut redonner à l’avocat son statut de prince du palais. Un vœu formulé au cours de cette rencontre. “Dès lors qu’un avocat a un domicile connu, il n’y a pas de raison de le garder sous mandat et de l’embastiller. C’est une profession d’élite et à ce titre là on devrait pouvoir faire confiance à l’avocat“, suggère Me Dominique Fousse, candidate au conseil de l’ordre

Ruffine Moguem

- Advertisement -

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here