L’attaque de deux bases militaires américaines en Irak mardi soir par le régime iranien ne fait pas fléchir Donald Trump. Au contraire, Washington durcit le ton mais tend la main au peuple iranien.
Donald Trump réagit aux attaques iraniennes
- Advertisement -
L’attaque de deux bases militaires américaines en Irak mardi soir par le régime iranien ne fait pas fléchir Donald Trump. Au contraire, Washington durcit le ton mais tend la main au peuple iranien.

C’est l’un des enseignements du point de presse du Président américain. Donald Trump ne recule pas d’un pas après la destruction mardi soir, de deux bases militaires américaines en Irak par le régime iranien. Une riposte à l’attaque américaine qui a coûté la vie au général Souleimani. L’actuel locataire de la maison blanche regrette les pertes logistiques mais justifie l’assassinat du général iranien qu’il identifie comme le « premier terroriste mondial »

 Une guerre justifiée

Selon Donald Trump, le général Soleimani était responsable « des pires atrocités » dans la région. « Il a tué et blessé beaucoup d’américains », dénonce le locataire de la Maison Blanche. Le milliardaire affirme que « ses mains étaient drapées de sang américain et iranien ». En vue de tourner cette triste page, Trump invite l’Iran à changer de comportement, et à cessez de « financer le terrorisme ». En chef de guerre, Donald Trump durcit le ton et déclare que « la campagne de chaos et de meurtre ne sera plus tolérée ». Il compte demander à l’Otan de s’impliquer dans le processus en Iran.

Nucléaire iranien

Le débat sur le nucléaire iranien va appuyer l’attitude va-t-en-guerre du candidat républicain à un second mandat à la Maison Blanche. Donald Trump demande au régime iranien de renoncer à son ambition nucléaire. « L’Iran n’aura jamais l’arme nucléaire », a déclaré le président, qui se félicite de la disparition du général iranien la semaine dernière.

 Bilan

Plusieurs missiles ont été lancés en riposte à l’assassinat ciblé du général Soleimani par Washington. Le président américain a fait le bilan de cette attaque. Le patron de la Maison Blanche rassure sa population qu’aucun militaire américain ou irakien n’a perdu la vie au cours de cette opération qui a fait d’énormes dégâts matériels.

Didier Ndengue

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here