Ces derniers racontent les crimes des colons au Cameroun.
Le Prince Kum'a Ndumbe III accueille les visiteurs du stand AfricAvenir
- Advertisement -
Ces derniers racontent les crimes des colons au Cameroun.  

Le stand de la fondation internationale AfricAvenir attire du beau monde à la 26e édition du Salon de l’édition et du livre de Casablanca. Le Prince Kum’a Ndumbe III, président de la ladite structure accueille les étudiants, ministres et diplomates dans cet espace rempli de bouquins portant sur la colonisation. Demain samedi 15 février 2020, le professeur émérite des universités fera parler des vieux Camerounais à travers 23 volumes de : « Quand les anciens parlent : Témoignages de vieux Camerounais sur la colonisation ». Des témoignages riches de ceux qui ont subi les atrocités de la colonisation au Cameroun. Pendant la foire, le Prince Kum’a Ndumbe III dédicace ses livres.

Ces derniers racontent les crimes des colons au Cameroun.
Des étudiants dans le stand de la fondation AfricAvenir

Le Salon de l’Édition et du livre du Maroc est un événement organisé par le ministère de la Culture, de la jeunesse et des sports (département de la culture) sous le haut patronage du Roi Mohamed VI et en collaboration avec l’Agence marocaine pour le développement des investissements et des exportations. Il a ouvert ses portes le 06 février et se referme le 16 février 2020. Cette édition met à l’honneur la République islamique de Mauritanie. 703 exposants venus des quatre continents (Afrique-Europe-Asie-Amérique) y participent.

Le président de la Fondation internationale AfricAvenir y porte la voix du Cameroun à travers ses œuvres. L’héritier de Lock Priso s’est entretenu avec le ministre marocain de la culture, de la jeunesse, du sport, et porte-parole du gouvernement marocain, Hassan Abyaba le 9 février 2020, en marge du salon. Il a également visité les Archives du Maroc le 12 février dernier.

LPA
- Advertisement -

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here