Retour sur les opérations de renouvellement des organes de base le 19 septembre 2021 au quartier Makea à Douala 2e.  
Les bulletins rose étaient invisibles dans la salle du vote
- Advertisement -

Retour sur les opérations de renouvellement des organes de base le 19 septembre 2021 au quartier Makea à Douala 2e.  

Le leader de la liste «Mobilisation permanente» demande l’annulation pure et simple des élections pour le renouvellement des responsables de la sous-section Rdpc (Rassemblement démocratique du peuple camerounais) New-Bell 1A Makea, du 19 septembre 2021. Dans une requête adressée à la sénatrice Patience Eboumbou, présidente de la Commission électorale de Section Wouri II, Salihou Soule relève de « graves dysfonctionnements » au cours de ces élections remportées par Alex Nkamba Essomba.

Salihou Soule refuse de reconnaître la victoire de son adversaire. « Je suis au regret de vous révéler que le président sortant et les siens, voguant à contre-courant des idéaux de notre parti, ont multiplié les coups bas et les entourloupes pour s’arroger un avantage qu’ils ne pouvaient avoir, au su de leur piètre mandature à la tête de notre sous-section », dénonce-t-il.

A la veille du vote, Salihou Soule sillonnait les coins et recoins de Makea pour présenter la couleur de son bulletin aux militants acquis à sa cause. Malheureusement, à la demande expresse de la liste de Alex Nkamba Essomba, regrette le candidat, «la Commission a demandé que notre liste, soit la liste dite ‘’Mobilisation permanente’’, change de bulletin. Nos bulletins étaient blancs. Ils ont exigé que nous prenions la couleur rose. Et pourtant, toutes les militantes et tous les militants qui nous étaient favorables savaient, depuis samedi 18 septembre soir, que la couleur du bulletin de Mobilisation permanente était blanche. Et c’est le dimanche 19 septembre, au moment de passer au vote que la commission demande avec intransigeance que notre couleur soit changée. L’objectif étant de donner notre couleur à l’équipe adverse. Et partant le vote de nos soutiens ».

Malgré ce changement de dernière minute, « les bulletins de couleur rose qu’on nous a attribués n’étaient pas disponibles dans lesdits bureaux comme l’attestent les images prises dans la salle », écrit Salihou Soule, indigné.

Simon Keng 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here