Le chef de l’Etat camerounais a eu un entretien avec l’ambassadeur de France ce jeudi 16 avril 2020. Au menu des échanges : la gestion de la pandémie du covid-19 au Cameroun, en France et dans le monde.
Le président Paul Biya recevant l'ambassadeur de France au Cameroun .
- Advertisement -

En plus des mesures prescrites pour lutter contre la propagation du coronavirus, le chef de l’Etat camerounais ne cesse de multiplier les dons pour protéger sa population.

Depuis le palais de l’Unité à Yaoundé, Paul Biya pilote efficacement la riposte contre la propagation du coronavirus (Covid-19) au Cameroun. Après son message du 19 mai 2020, dans lequel il exhorte les Camerounais à respecter les mesures barrières prises par son gouvernement et l’Organisation mondiale de la santé (Oms) pour lutter contre le covid-19, le chef de l’Etat continue d’entretenir sa blouse de médecin-chef jusqu’à la fin de la pandémie.

Après avoir mis sur pied un Fonds de solidarité doté d’une enveloppe initiale d’1 milliard de francs CFA, le président de la République a fait une dotation spéciale le 20 avril estimée à 2 milliards de FCFA. Un coup de pouce destiné aux 360 arrondissements du pays. Le don comportait 50 000 cartons de savon, 1,5 millions de masques de protection pour les populations, 50 000 masques chirurgicaux pour les personnels de santé, 75 000 seaux de ménages, 40 000 bidons lave-mains, des kits de tests de dépistage du Covid-19, ainsi que des appareils d’assistance respiratoire.

Pluie de dons 

Dans le domaine de l’éducation, deux semaines après la reprise des cours, Paul Biya a octroyé 170 000 masques de protection aux élèves et étudiants qui ont repris le chemin de l’école le 1er juin 2020.

Ce vendredi 12 juin 2020, le ministre de l’Administration territoriale, Paul Atanga Nji annonce un autre don spécial du chef de l’Etat au ministère de la Santé publique ; lequel est constitué de 100 000 masques chirurgicaux, 20 appareils d’assistance respiratoire, 700 combinaisons de protection, 700 gants de soin, 700 lunettes de protection et 700 calottes. « Après le don du chef de l’Etat constitué de tests de dépistage rapide qui ont révolutionné la prise en charge précoce des patients, avec des résultats définitifs obtenus en 15 minutes, S.E. Paul Biya, à travers ce grand geste au corps médical, démontre que la riposte contre le covid-19 doit se traduire par des actes concrets et efficaces », explique Paul Atanga Nji.

Didier Ndengue

Lire aussi: MOBILISATION CONTRE LES VACCINS (COVID-19) EN AFRIQUE: MILLE MERCIS À CES BLANCS QUI ONT LA MAIN SUR LE CŒUR

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here