Eneo n’est pas responsable. de la coupure de ce soir au stade Omnisports de Douala.
- Advertisement -

Le stade a été plongé dans l’obscurité pendant 5 mn ce soir alors que le Rwanda affrontait l’Ouganda. Le fournisseur de l’énergie électrique en sapeur-pompier.

Les causes réelles de l’interruption de l’électricité de ce soir au stade de la Réunification de Douala en plein match de la 6e édition du Championnat d’Afrique des Nations de football (CHAN) ne sont pas encore connues. Mais les premières informations obtenues par la rédaction de La Plume de l’Aigle font état de ce qu’un groupe électrogène a lâché pendant la deuxième rencontre de la journée qui opposait le Rwanda à l’Ouganda. « Pas plus d’information pour l’heure sur les causes. Il y a eu coupure de 8 mn avant le match. Elle a duré environ 5 mn. Ce qui a entrainé un léger retard sur le protocole d’avant match », explique un membre du comité d’organisation locale du Chan Total Cameroun 2020.

Eneo n’est pour rien dans cette coupure. Le comité d’organisation avait pris des dispositions en multipliant plusieurs sources d’énergie pour alimenter les stades de Douala pendant la compétition. « Le stade omnisports est alimenté en principal par des groupes et l’interruption qu’il y a eu est dû à un groupe qui a lâché et donc le temps de basculer sur la ligne dédiée de Eneo, le stade a eu une coupure », explique un Tweet relayé par les responsables de la communication de Eneo.

Dans un entretien accordé à la chaîne de télévision Vision 4 le 7 janvier 2021, le gouverneur de la région du Littoral, Samuel Dieudonné Ivaha Diboua rassurait que « la lumière au niveau de ces deux stades (Réunification et Japoma) sera permanente, parce que pendant les matchs, c’est les générateurs qui tournent pour qu’il n’y ait pas de coupure. C’est après les matchs que nous pouvons prendre le relai de Eneo».

LPA

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here