L'Africain moderne sait désormais, je peux me tromper, que l'Occident n'est pas du bon côté de l'histoire. Raison pour laquelle il exhorte Kiev à coopérer avec Vladimir Poutine pour mettre fin à la tragédie actuelle.
Vladimir Poutine, Président de la Fédération de Russie
- Advertisement -

La crise ukrainienne fait tomber les masques. En Afrique et dans le reste du monde. Éternels humanistes, les Africains s’opposent, même sans le vouloir, à toutes formes de violences, d’où qu’elles viennent.

Après avoir lu plusieurs sorties sur les réseaux sociaux et dans les médias classiques, je peux conclure sans me tromper, que notre continent est opposé aux violences en Ukraine.

Pourquoi on a l’impression que nos  populations soutiennent Poutine ? Tout simplement parce que l’Occident s’en mêle avec tout son arsenal d’hypocrisie. C’est tout. Lui qui a  cautionné la destruction de plusieurs États du monde notamment en Afrique, joue à l’ange Gabriel et veut donner les leçons de diplomatie et d’humanisme à une Nation qui a toujours été attaquée.

Sincèrement, l’Afrique ne supporte pas cette hypocrisie occidentale. Surtout cette exhibition depuis le début de la crise ukrainienne.

Juste pour ça, même ceux des Africains qui n’aimaient pas Vladimir Poutine s’alignent désormais derrière lui. Pas pour faire du mal à la population ukrainienne que nous aimons de toutes nos forces, mais pour dire aux Occidentaux que le suivisme moutonnier a été enseveli, malgré la manipulation et la désinformation des médias anti-Poutine.

L’Africain moderne sait désormais, je peux me tromper, que l’Occident n’est pas du bon côté de l’histoire. Raison pour laquelle il exhorte Kiev à coopérer avec Vladimir Poutine pour mettre fin à la tragédie actuelle.

Les autorités ukrainiennes sont conscientes qu’à part la propagande des États-Unis, de l’Union européenne, du Royaume-Uni,…ils ne recevront aucun soutien militaire des Occidentaux. Reste même à savoir si les nombreuses sanctions annoncées en grande pompe de publicité, seront effectives sur le terrain.

De toutes les façons, la force de l’expérience nous a prouvé que Moscou se construit avec les sanctions et menaces occidentales depuis des années. Qu’est-ce qui va changer cette fois-ci ? Vivement une voie diplomatique pour mettre fin à la souffrance des populations ukrainiennes qui ont déjà trop souffert en deux jours de guerre.

D.N.

 

- Advertisement -

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here