Une scène de ''Tout simplement noir''
- Advertisement -

Après une longue période d’hibernation, la salle de spectacle Canal Olympia monte les rideaux ce vendredi 24 juillet 2020 à 20h aux couleurs du racisme.

La salle étouffe de rires. Les moindres faits et gestes de Jean Pierre (JP) dans « Tout simplement noir » sont passés au détail près par un public généralement critique. Les hommes de média camerounais ne retiennent pas leur souffle ce mercredi 22 juillet face au jeu irrésistible de cet acteur ‘‘raté’’ de 40 ans. Eux qui n’ont pas la culture des applaudissements, se sont laissé envouter par le jeu du comédien.

Les yeux braqués sur l’écran, le sourire plein les lèvres, ils passent visiblement une agréable soirée.

En effet, l’histoire est celle de JP, un quadragénaire qui veut organiser une grosse marche de contestation noire en France. Il cible la Place de la République, mais ses nombreuses rencontres avec certaines personnalités influentes de la communauté tournent au vinaigre. L’initiateur ne se décourage pas pour autant. Il reçoit un soutien intéressé de Fary, un jeune réalisateur de films et très apprécié des français. JP surfe entre envie d’être sur le devant de la scène et le véritable engagement militant.

Déstressant

Popcorn en main, éclats de rire, les hommes de média se délectent, ils ne regardent plus les aiguilles de la montre qui tournent. Il est environ 22h, personne n’est gêné. Cerise sur le gâteau, ils ovationnent au bout d’1h30 de projection. Un fait très rare dans le milieu de la presse. Ce qui signifie qu’ils valident l’avant-première prévue ce vendredi 24 juillet dans cette même salle de cinéma à 20h.

Un retour en salle plutôt déstressant au milieu de l’une des pires crises sanitaires mondiales. Les cinéphiles de la capitale économique camerounaise, confinés depuis mars, en avaient grandement besoin. Le top management de Canal Olympia de Douala (Bessengué), sous la houlette de Marie Jeanne Nock à Kiben, a pensé à tout dans le strict respect des mesures barrières édictées par le gouvernement de la République.

Didier Ndengue

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here