La Première Dame du Cameroun, dont l'immensité de l'œuvre humanitaire est reconnue et saluée en interne comme à l'international, n'a eu de cesse de démontrer un penchant naturel pour tout ce qui touche à l'art. Rien à voir avec son titre de Première Dame, puisqu'on a souvent vu des clichés d'elle, défilant sur des podiums de mode, alors qu'elle n'était qu'une citoyenne anonyme.
Anne-Marie Nzie et le couple présidentiel
- Advertisement -
Par Arsène Onana, militant de l’OJRDPC.

La Première Dame du Cameroun, dont l’immensité de l’œuvre humanitaire est reconnue et saluée en interne comme à l’international, n’a eu de cesse de démontrer un penchant naturel pour tout ce qui touche à l’art. Rien à voir avec son titre de Première Dame, puisqu’on a souvent vu des clichés d’elle, défilant sur des podiums de mode, alors qu’elle n’était qu’une citoyenne anonyme.

La personnalité attachante, spontanée et attentionnée de celle que les Camerounais surnomment affectueusement « Maman Chantoux » (abréviation de Chantal Vigouroux), atteint généralement son paroxysme lorsqu’elle est en présence d’artistes. La Mater se lâche, pour parler prosaïquement.

Comment donc s’étonner, que les stars d’ici et d’ailleurs, aient une place de choix dans la vie publique comme dans la sphère privée de notre Première Dame !

Malgré la rigidité du Protocole de la Présidence, Madame Chantal BIYA brise tous les codes pour se laisser accompagner par ces artistes qui soutiennent son action, lorsqu’elle va visiter les orphelins, les élèves, les enfants malades, comme c’est souvent le cas lors des Arbres de Noël qu’elle organise ça et là en fin d’année. D’ailleurs, parfois la maladie ne les arrêtent pas ! Alors que le CERAC clôturait une année pleine au service des Camerounais du pays profond, Petit-Pays est apparu, bien que souffrant et tenant à peine sur ses béquilles. Comme il fallait s’y attendre, Chantal BIYA, qui présidait l’événement, s’est dirigée vers lui, l’a encouragé, et lui a soufflé des mots à l’oreille, dont eux seuls ont le secret…

Chantal Biya et le chanteur Dynastie Le Tigre

Dynastie Le Tigre, étoile montante de la musique camerounaise, a reçu il ya quelques années son «  Canal d’Or » lors d’une cérémonie à laquelle Chantal BIYA était invitée. Le jeune orphelin, avait particulièrement ému l’assistance. Il n’en fallait pas plus pour que le lendemain, sans qu’il ne sache lui-même comment, il se retrouve à la résidence présidentielle, pour recevoir l’affection maternelle de Chantal BIYA, loin des caméras…

Ils sont de tous bords, ces artistes qui ont souvent visité la résidence présidentielle : les Miss Cameroun, les mannequins, les stylistes, sont des habitués de cette Résidence. Samuel Eto’o, et Gaëlle Enganamouit, footballeurs, ne sont pas en reste.

Pourquoi parler d’elle sans parler de lui ? Lui Paul BIYA, le Président de la République. Lors de la Fête de la musique en 2011, les Camerounais ont découvert sur leur petit écran, médusés, que des centaines de musiciens, danseurs, instrumentistes, ont été reçus à la résidence privée de Mvomeka’a, et accueillis par Paul BIYA lui-même ! Ce même Paul BIYA qu’on a aperçu il ya peu de temps dans une vidéo, en tenue décontractée, et en compagnie de Singuila, qui avait tenu à venir souhaiter un bon anniversaire à Chantal BIYA.

Ainsi, même les stars du monde qui sont de passage au Cameroun, n’hésitent pas à solliciter une audience privée avec la Première Dame, pour lui manifester leur appréciation de cette immense action humanitaire, et partager des moments de joie avec elle et sa famille. Koffi Olomide, Fally Ipupa, Singuila, et plus récemment le jeune nigérian Wizkid, et bien d’autres, n’hésitent pas à demander rendez-vous, très souvent accordé par la suite. Fally Ipupa d’ailleurs à déjà touché du doigt l’action humanitaire de Madame BIYA en visitant la Fondation Chantal BIYA. L’on se souvient aussi de ces clichés de Singuila, remettant des dons le 05 décembre 2019 aux pensionnaires du Children First Center, l’orphelinat de notre Première Dame.

Chantal Biya et la footballeuse Gaëlle Engagamouit

Comme nous pouvons le constater, la relation entre Chantal BIYA et les artistes est fusionnelle, passionnée et sincère. Quelques indiscrétions nous laissent même croire que question micro, Chantal BIYA s’y connaît beaucoup… En tout cas, cette relation affectueuse et spéciale, a le mérite d’être mise au service de l’autre, pour redonner du sourire et de l’espoir à ceux qui en ont besoin. Dans ce monde où les conflits de toutes sortes meublent notre quotidien, les artistes sont là pour nous faire rêver et nous redonner espoir. La Première Dame, par ces attentions à leur endroit, les encourage et nous invite à faire de même.

Les artistes au Cameroun, ont donc une place de choix dans le cœur de la Première Dame. C’est pourquoi, comme il est de tradition, nous verrons dans les prochains jours des centaines d’artistes « sapés comme jamais », se dirigeant au Palais de l’ Unité pour les vœux à la Première Dame, munis de leurs billets d’invitation, avec mentionné dessus ” INVITÉS SPÉCIAUX”.

Chantal Biya et l’artiste Congolais Fally Ipupa
Par Arsène Onana, militant de l’OJRDPC.
- Advertisement -

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here