L’enveloppe destinée à ses six Etats membres vise à lutter contre l’effondrement de l’économie de la sous-région Afrique centrale en cette période de crise sanitaire mondiale.
Siège de la BEAC
- Advertisement -
L’enveloppe destinée à ses six Etats membres vise à lutter contre l’effondrement de l’économie de la sous-région Afrique centrale en cette période de crise sanitaire mondiale.

La banque d’émission de la sous-région Afrique centrale a pris la mesure de la situation. Au sortir de son comité de politique monétaire le 27 mars 2020, la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC) avait décidé d’injecter les liquidités dans le système bancaire afin de financer les besoins des opérations économiques confrontés aux effets de la crise du coronavirus (covid-19).

Une source bien introduite au sein de l’institution financière des six Etats de la Cemac ( Cameroun, Congo, Gabon , Tchad, RCA, Guinée équatoriale) informe qu’elle va mettre à disposition des banques en activité dans ce groupement économique, une enveloppe de liquidité de 250 milliards de francs CFA, pour la semaine allant du 09 au 16 avril 2020.

Il s’agit de la deuxième opération du même type pour le même montant initiée par la banque centrale en l’espace d’une semaine, soit un total de 500 milliards de francs CFA.

De nouvelles injections de liquidité qui apparaissent comme un filon pour les créateurs de richesse qui subissent les effets collatéraux des mesures barrières contre le nouveau serial killer, la covid 19.

Yves Sandjo

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here