SALIHOU SOULE, SECRÉTAIRE EXÉCUTIF DES MUSULMANS POUR LA COOPÉRATION ET LE DÉVELOPPEMENT
- Advertisement -

Après son « APPEL À LA MOBILISATION GENERALE ET A LA VIGILANCE du 1er Juin 2020», où il invitait les Camerounais à « se tenir prêts, pour qu’ensemble et pacifiquement nous disions NON au régime illégal et illégitime de M. Paul Biya, si jamais le processus conduisant au scrutin régional était lancé sans la réunion préalable des deux exigences suivantes :

– la résolution de la crise anglophone par la mise en place d’un cessez-le-feu et l’ouverture d’un dialogue politique national inclusif ;

– la réforme consensuelle du système électoral actuel dont tout le monde reconnaît désormais qu’il garantit les fraudes électorales massives conduisant à la désignation des dirigeants illégitimes, et constitue dès lors la principale cause des tensions électorales et des crises post-électorales dans notre pays.»

Maurice Kamto, le président du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun(MRC) a annoncé depuis le 24 Août dernier, une marche dite pacifique pour réclamer le départ du président Paul Biya, à compter du 22 septembre 2020.

Faisant suite à cet appel à l’insurrection nationale, le Bureau directeur de l’association Pour Les MUSULMANS pour COOPÉRATION et le DÉVELOPPEMENT, réunit en session extraordinaire le 19 Septembre 2020,

décide ce qui suit :

La “marche pacifique, patriotique et républicaine” initiée par le président Maurice Kamto est illégale, antirépublicaine et a pour objectif principal, l’insurrection, c’est-à-dire la déstabilisation des institutions républicaines démocratiquement établies, avec pour principale conséquence la ruine totale de la paix de notre pays.

Aussi Le MCD l’association MUSULMANS POUR LA COOPÉRATION et LE DÉVELOPPEMENT dénonce vivement cette marche, son initiateur et tous ceux qui l’encouragent.

La paix au Cameroun est déjà mise à rude épreuve dans les régions septentrionales et anglophones du Cameroun, militer, encourager, les marches du président Maurice Kamto, y prendre part, c’est œuvrer pour installer le chaos dans notre pays.

Bien plus, Le MCD l’association Des MUSULMANS Pour la COOPÉRATION et le DÉVELOPPEMENT, dont l’un des objectifs est la constitution d’un Cameroun riche et prospère, dans la Diversité, dans la paix et la concorde nationale, déconseille à tous ses membres en particulier et à la jeunesse de la communauté musulmane du  Cameroun en général, de ne s’associer ni de près, ni de loin, à la marche sus évoquée.

Convaincue que toutes les institutions nationales sont entre de bonnes mains et que les urnes représentent le seul et le meilleur moyen de résoudre le problème de l’alternance dans notre pays.

Le MCD l’association MUSULMANS pour COOPÉRATION et le DÉVELOPPEMENT réitère son attachement aux institutions de la République et à celui qui les incarne si heureusement, Son excellence le Président PAUL BIYA

Fait à Douala, le 19 Septembre 2020.

SALIHOU SOULE, SECRÉTAIRE EXÉCUTIF DES MUSULMANS POUR LA COOPÉRATION ET LE DÉVELOPPEMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here