Le ministre camerounais du Travail et de la Sécurité sociale (Mintss) était dans le fauteuil de l’invité d’Actualités Hebdo dimanche 1er mai 2022 sur la télévision publique. Ce jour marque la journée internationale du travail. A cette occasion, Romuald Ntchuisseu Ngock a interrogé Grégoire Owona sur la condition du travailleur camerounais.
Grégoire Owona, Ministre du Travail et de la Sécurité Sociale du Cameroun
- Advertisement -

Le ministre du Travail et de la Sécurité sociale entretient le flou sur le montant. 

Le ministre camerounais du Travail et de la Sécurité sociale (Mintss) était dans le fauteuil de l’invité d’Actualités Hebdo dimanche 1er mai 2022 sur la télévision publique. Ce jour marque la journée internationale du travail. A cette occasion, Romuald Ntchuisseu Ngock a interrogé Grégoire Owona sur la condition du travailleur camerounais.

La question du Salaire minimum interprofessionnel garanti (SMIG), qui est de 36 270 FCFA au Cameroun, a meublé l’échange. Le ministre a déclaré que des pourparlers sont en cours avec des employeurs pour qu’il soit revalorisé. « Les employeurs qui sont prêts à faire le pas vont certainement dire que j’ai dévoilé le secret, mais nous sommes en train de faire toutes les pressions qu’on peut faire. Le gouvernement est pour l’augmentation et une augmentation assez significative », rassure-t-il, sans toutefois dévoiler le nouveau SMIG en négociation. Grégoire Owona précise cependant que «les entreprises agricoles qui font le frein aujourd’hui, ont quand-même d’énormes problèmes, mais les négociations sont très avancées».

Personnel domestique

Le ministre a fustigé les cadres d’administration qui paient leurs personnels domestiques en monnaie de singe. «Il y en a qui paient mal. Notre enquête nous révèle que c’est les plus gros mauvais payeurs. C’est eux qui paient 10 000 FCFA, 15 000 FCFA, 20 000 FCFA et parfois même rien », s’indigne Grégoire Owona. Le patron du travail les exhorte « à payer au moins le SMIG, parce qu’ils n’arrivent même pas au SMIG

Simon Keng   

 

- Advertisement -

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here