Le président a inspecté les travaux de construction et de restauration du patrimoine immobilier de son institution hier mardi 16 novembre 2021 dans la capitale centrafricaine.
Pr Daniel Ona Ondo, Président de la Commission de la Cemac à Bangui
- Advertisement -

Le président a inspecté les travaux de construction et de restauration du patrimoine immobilier de son institution hier mardi 16 novembre 2021 dans la capitale centrafricaine.

C’est une semaine très chargée pour le président de la Commission de la Cemac dans la capitale centrafricaine. En séjour à Bangui depuis quelques jours, le professeur Daniel Ona Ondo fait d’une pierre plusieurs coups. Le mardi 16 novembre 2021, il est allé s’enquérir de l’état d’avancement des chantiers de construction et de restauration du patrimoine immobilier de son institution. Visiblement, les travaux affichent un résultat satisfaisant. «Nous avons déjà achevé le gros œuvre des travaux à 100%, et le second œuvre est en cours de finition à 75%. Notre motif de satisfaction est que nous avons déjà à disposition tous les matériaux du second œuvre », rassure le chef de chantier.

Pour le Pr Daniel Ona Ondo, l’essentiel est le respect du cahier des charges, les délais de livraison et la qualité finale des villas. Sur ce dernier point, le chef de chantier se veut encore rassurant : «Nous avons complètement achevé les travaux dans 4 des 7 villas de la cité Cemac. Les 3 villas restantes seront achevées dans les prochaines semaines. Ainsi, nous pourrons déployer toutes nos équipes sur les sites de la villa du président et celle de Ngaragba ».

Taxe communautaire d’intégration

Le Pr Daniel Ona Ondo est reçu au lendemain de la visite des chantiers par la ministre centrafricaine des Affaires étrangères, Sylvie Baipo Temon. Les deux personnalités ont échangé sur le retour prochain de la Commission de la Cemac à son siège à Bangui et sur le sempiternel problème de la Taxe communautaire d’intégration (Tci).

Réagissant aux propos du président de la Commission, Sylvie Baipo Temon brosse un tableau sombre de son pays en 2021. La diplomate explique qu’elle «a été une année difficile du fait de la situation politique et sécuritaire qui a nécessité toute l’attention et les efforts de notre gouvernement ». L’année prochaine, promet-elle, « nous allons faire un effort pour respecter le mécanisme de la Tci ».
Pr Daniel Ona Ondo et Sylvie Baipo Temon, Ministre centrafricaine des Affaires étrangères.

« Lors de ma visite sur les chantiers de la cité Cemac hier, les entrepreneurs m’ont rassuré que les derniers containers sont déjà à Douala et sitôt arrivés à Bangui, ils pourront nous livrer en décembre, sinon en janvier au plus tard », explique-t-il. Concernant la Tci qui permet de financer le fonctionnement de la Commission, Ona Ondo rappelle au membre du gouvernement centrafricain que «la Tci est une taxe affectée et sans son reversement, la Communauté prend un sérieux coup au niveau de son fonctionnement».

Réagissant aux propos du président de la Commission, Sylvie Baipo Temon brosse un tableau sombre de son pays en 2021. La diplomate explique qu’elle «a été une année difficile du fait de la situation politique et sécuritaire qui a nécessité toute l’attention et les efforts de notre gouvernement ». L’année prochaine, promet-elle, « nous allons faire un effort pour respecter le mécanisme de la Tci ».

Simon Keng      

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here