Au Cameroun, « le prix de la bière et des boissons reste inchangé jusqu’à nouvel avis», rassure Luc Magloire Mbarga Atangana
Quelques boissons commercialisées au Cameroun
- Advertisement -

Dans une correspondance ce jeudi 12 mai 2022, le ministre du Commerce demande à l’association des producteurs d’alcool de remédier à son projet d’augmentation du prix de la bière et des boissons.

Le ministre du Commerce Luc Magloire Mbarga Atangana a été saisi par le président du Syndicat national des débits de boissons et bars du Cameroun (Syndebarcam). Ce dernier « dénonce la raréfaction des produits brassicoles chez les distributeurs et la majoration illicite des prix par ces derniers, induisant un réajustement des prix au consommateur final ».

Lire aussi : Ambiance : Mink’s, Z-Tra, Nernos et Kameni boostent ‘’Booster’’

Le ministre est aussitôt monté au créneau pour remettre les pendules à l’heure. Dans sa correspondance au président de la Cameroon alcohol producers association (Capa) ce jeudi, Luc Magloire Mbarga Atangana rassure que « le prix de la bière et des boissons hygiéniques reste inchangé jusqu’à nouvel avis ». Il invite donc les producteurs à « remédier sans délai » à leur  projet d’augmentation des prix.

En matinée, les membres du Syndicat national des débits de boissons et bars du Cameroun, ont mis en circulation un document annonçant un réajustement des prix de vente des boissons dans leurs bars à compter du 1er juin 2022 à 00h00.

Simon Keng

- Advertisement -

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here