- Advertisement -
Le pays de Paul Biya est sous le choc depuis l’assassinat, samedi dernier, de sept élèves à Kumba, dans le Sud-Ouest. Cette région du Cameroun est en proie aux menaces terroristes depuis quatre ans.
Hier dimanche, une centaine de membres de l’Eglise évangélique du Cameroun (EEC) se sont retrouvés à la Poste centrale de Bafoussam, à l’Ouest, où ils ont ”marché pacifiquement pour dire non aux massacres dans le Nord-ouest et le Sud-Ouest”, rapporte un membre de l’EEC.
- Advertisement -

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here