- Advertisement -

Le PDG du groupe l’Anedocte s’est tiré une balle dans le pied en traitant ses « frères »  de « paresseux, malhonnêtes, sournois, cyniques et méchants». Des injures que ce vaillant peuple travailleur des forêts n’est pas prêt à avaler. Après cette sortie, peu contrôlée, ceux qu’il indexe, sans mentionner de noms, se « vengeront » tôt ou tard. J’en suis sûr et certain.

En tant que chef traditionnel et opérateur économique, Jean-Pierre Amougou Belinga n’aurait pas dû le faire. Surtout pas en mondovision. Le déclarer devant les caméras ne veut pas forcément dire que c’est vrai. Même si c’est le cas, ne dit-on pas que le linge sale se lave en famille ? En homme sage, il doit « s’humilier » devant ses frères par le même canal. Il doit se « rabaisser » pour implorer le pardon des gardiens du temple.

Les vrais hommes de pouvoir se maîtrisent, même quand ils sont attaqués de toutes parts.  Parce qu’ils savent qu’ils sont en position de force. Ils ne tirent pas à boulets rouges sur leurs racines. Non! On ne coupe pas le cordon ombilical qui nous lie à nos ancêtres rien qu’avec quelques billets de banque ou des relations. Chez nous, dit l’artiste ”celui qui trahit les ancêtres se fera gommer’‘.

Didier Ndengue

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here