Mollah Abdul Ghani Baradar, co-fondateur des Talibans
- Advertisement -

Ça va certainement heurter la sensibilité de ceux qui avalent les mensonges des ‘’grands médias’’ comme de la #Kadji (le champagne de moi), mais je vais sauf que dire ma vérité.

D’entrée de jeu, je ne crois pas que les Talibans soient du mauvais côté de l’histoire en Afghanistan. Je ne dis non plus que le gouvernement en place qui prépare une transition pacifique du pouvoir l’est hein !

Ce que je pense, cela n’engage que ma petite personne, c’est que les Talibans (étudiants) ont trop été diabolisés depuis le début de leur mouvement par les médias aux ordres parce qu’ils s’opposent aux Etats-Unis et leurs alliés. Et rien, vraiment rien ne prouve que ceux qui s’opposent aux grandes puissances nucléaires, nuisibles, sont forcements les méchants.

Certains médias et ONG aux ordres ont l’art de nous amener à détester naïvement les personnes ou groupes de personnes qui représentent une menace pour leurs bailleurs de fonds. Je ne suis qu’un homme, je peux me tromper. Mais cela arrive très difficilement.

Il faut que l’industrie du crime arrête ses sales besognes. Ils ont diabolisé Donald Trump, Kadhafi, Bachar Al-ssad, Xi Jinping, Nicolas Maduro, Vladimir Poutine,…au point où certains parmi nous continuent de croire que ces dirigeants sont les pires démons de notre planète.

Ce n’est pourtant pas vrai. Jusqu’à présent, rien ne prouve que Ben Laden fût vraiment le démon qu’on nous faisait croire. Pourquoi devrais-je croire que les Talibans et tous les barbus sont automatiquement des méchants? Parce qu’ils sont représentés dans les films et feuilletons américains comme tels ?

Non ! Ce mensonge est trop gros. On ne peut plus l’avaler. Je ne peux plus l’avaler. Espérons que cette nouvelle défaite de la politique étrangère des Etats-Unis servira de leçon à leurs alliés partout dans le monde. Suivez mon regard…

Didier Ndengue

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here